Je te hais. Je te hais tant que, parfois, je ne pense à rien d’autre.

Le prince cruel, tome 2 : Le roi maléfique, Holly Black

Olala les amis… Après des SEMAINES d’attente, j’ai enfin retrouvé Jude et Cardan dans Le roi maléfique, aka le tome succédant au Prince cruel. Et je peux d’ores et déjà vous dire que j’ai été COMBLÉE. Retournements de situations, intrigues royales, romance et méfiance… Le tout dans un monde qui m’a fait rêver.
En effet, l’univers des Faes est toujours aussi incroyable. J’ADORE le fantastique, et dans ce livre il est si bien mené… L’auteure n’hésite pas à décrire les personnages, les lieux etc, et cela est loin d’être ennuyeux. Au contraire, cela rend le livre encore plus riche, par un univers incroyablement beau (et qui m’avait énormément manqué). Tout est si fabuleux que l’on a qu’une envie : rester à jamais au creux des pages.

Ce seconde tome est plus centré sur les pensées de Jude (et de Cardan), et donc moins dans l’action que le premier, (plus « théorique » ou stratégique), ce que j’ai un peu regretté. Cependant il est tout de même riche en rebondissements, et superbement bien mené. Il permet de comprendre plus en profondeur le mode de pensée de certains personnages, les tenants et les aboutissants composant l’intrigue, et ce sont des points importants à développer, et non négligeables ! C’est pour cela que malgré le fait que j’ai regretté ne pas avoir un tome aussi rocambolesque que le premier, j’ai tout de même énormément aimé celui ci. Voir l’évolution, notamment mentale, des personnages fut un vrai régal, et peu prennent le temps de s’attarder dessus comme l’a fait l’auteure.
De plus, la plume de Holly Black est toujours aussi fluide, rendant l’ouvrage toujours plus addictif. Et puis ce n’est pas parce qu’il est moins dans l’action que le premier qu’il en est dénué, loin de là ! Surprises et retournements de situation sont tout de même au rendez-vous. Mon rythme cardiaque s’est de nombreuses fois emballé, et Jude et Cardan ont d’ailleurs de nouveau (et haut la main) emporté mon cœur.

L’auteure s’est d’ailleurs plus attardée sur leur relation dans ce second tome : comment celle-ci fonctionne, évolue… Pour mon plus grand plaisir ! Cardan est toujours aussi beau, charismatique, sensuel, et parfois détestable, évidemment. J’ai énormément apprécié le fait que la relation « ennemies to lovers » ne soit pas trop précipitée, et surtout gardée loin des clichés. Tout est bien mené, bien dosé, et les personnages restent fidèles à eux même. En effet, Jude a elle aussi gardé son assurance, sa fougue et son entêtement.

J’ai plus qu’adoré retrouver mes deux protagonistes préférés dans ce tome et voir ainsi tout ce qui se passe entre eux… Et je peux vous dire, ça envoie du lourd (quand je vous dis que mon rythme cardiaque s’est emballé, je ne rigole pas, on peut même dire que j’ai frôlé l’avc). Entre les menaces de guerre, les complots, le royaume à gérer, les intrigues en tous genres… ET LA TENSION ENTRE JUDE ET CARDAN PURÉE !! Elle est super bien menée : ce n’est jamais ni trop ni pas assez, et certaines scènes m’ont RÉGALÉE ! C’est vraiment une des meilleures relations que j’ai pu voir, l’auteure est vraiment douée pour construire des liens qui tiennent la route, qui prennent au cœur et qui ne cessent de nous surprendre, entre des personnages toujours aussi bien construits. (et beaux, et badass, et charismatiques, et…..)

Bref, Holly Black, chapeau bas.

(et maintenant je vais me rouler en boule dans mon lit en attendant la traduction du tome 3 parce que je suis sur le cul et que Cardan, Jude et le monde des Faes me manquent déjà.)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s