On croit se rappeller le passé, pourtant nos souvenirs sont aussi fantasques que des rêves.

Le mATin de Neverworld – marisha pessl

Ce livre possède une atmosphère étouffante et haletante, qui a bien failli me rendre asthmatique (on dirait pas comme ça mais c’est une bonne chose vous verrez, l’univers est tellement sombrement génial que j’en ai eu le souffle coupé).

https://www.instagram.com/evadee.des.livres/

Bon malgré tout cette histoire a pas mal de petits défauts, notamment au début.

La plume de l’autrice par exemple me semblait un peu « lourde » au commencement, mais je me suis vite habituée à celle-ci.

Mais ce début me laissait aussi très perplexe car il y avait une TRÈS mauvaise dynamique de groupe.
En effet on fait face à des personnages sans réelle profondeur auxquels je me suis peu attachée.
Ils donnaient à l’histoire un côté « peu crédible » du fait de cet effet de groupe trop bancal, mais pourtant ces protagonistes étaient parfaitement accordés à l’intrigue.

Dans ce bouquin, on retrouve deux côtés : de la SF et du thriller, tous deux très bien mixés (on dirait que je parle d’un smoothie) pour nous donner un livre original, à l’atmosphère vue nulle part ailleurs et prenant à souhait.

II est rythmé par des révélations auxquelles je ne m’attendais pas, ce côté thriller mené de façon experte m’a bien souvent laissé pantoise.

Effectivement plus on avance dans le livre plus on découvre une profondeur insoupçonnée qui m’a vraiment plu.

Tout est calculé à la perfection et a su faire battre mon coeur de part les évènements qui se lient à l’intrigue d’une façon que je n’aurais jamais imaginée au début, pleins d’une originalité (et étrangeté) de génie qui évolue au fil de l’histoire.

L’intrigue prend donc à chaque chapitre un intérêt toujours plus important, emportant mes pensées dans tous les sens pour finir par m’offrir un final retentissant.

C’est une très bonne histoire bien que portée par des personnages plats, que j’ai dévorée en une après-midi.
J’ai été totalement transportée dans le Neverworld et tout ce qu’il implique, me faisant frissonner d’excitation et d’angoisse, prise dans cette histoire étrange et indescriptible.

Bref, un livre bien plus profond et indéchiffrable de ce qu’il nous montre aux premiers abords, et dont la particularité m’a conquise.

Merci aux éditions Gallimard jeunesse pour l’envoi de ce roman !

#onlitplusfort

Publicités

Une réflexion sur “Le matin de Neverworld

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s