J’oubliais que j’étais chinoise sauf quand on me le rappelait.

– Mais tu as le visage tout aplati !!!

– Non, mais en vrai ton prénom c’est quoi ?

– Vous mangez vraiment des chiens ?

Banana Girl, Kei Lam

Ce livre fut une jolie découverte, pleine de fraîcheur et qui colle parfaitement à ces températures estivales… bref, en ce moment j’étais dans le mood parfait pour ce  type de lecture.

Quoi ? Comment ça faudrait que je vous dise de quoi ça parle avant de me prendre pour miss météo ? 
Bon ok ça va…

https://www.instagram.com/evadee.des.livres/

Bref. Ce petit bouquin, aka Banana Girl, est un roman graphique autobiographique. Oui oui, dedans l’autrice nous raconte sa vie.
Et pas n’importe quelle vie !

En effet, à l’âge de 6 ans elle est venue directement de Hong Kong  (en Chine pour les nuls en géographie comme moi) pour atterir dans notre pays, c’est à dire la France.

Ce livre est une bouffée d’air frais (bah oui faut bien quelque chose pour éponger notre sueur en cette canicule) (Oui bon ça va hein…) dans le sens où l’écriture est très fluide, ainsi que notre lecture dans son ensemble !

Parce que oui, ici pas seulement du texte, mais aussi des dessins réalisés par l’autrice, et variés niveau techniques.
Elle ne se cantonne donc pas à un seul type d’illustration au fil de ses anecdotes, tantôt drôles tantôt pleines d’apprentissage.
C’est ça super cool ça ? Déjà de un c’est un plaisir pour les yeux, et de deux vous plongez grâce à ce livre entre deux cultures !

De plus, ce côté ci du livre fut ce qui m’a le plus plu.
Outre les expériences personnelles qui touchent à son adaptation à la vie française, Kei Lam nous conte à merveille ses origines chinoises et ce qu’elle en a gardé. On parle par exemple de nourriture (qui n’aime pas quand on parle de nourriture ?), de traditions ou encore du nouvel an chinois ! 
J’ai donc fait un voyage en France, mais également en Chine grâce à l’histoire de cette autrice. 

D’ailleurs, en parlant de voyage en France, ce fut vraiment une lecture enrichissante de découvrir notre pays sous un oeil nouveau, celui d’une petite fille chinoise qui doit apprivoiser toute une nouvelle culture, un nouveau rapport avec les autres, une nouvelle vie… Car quand on ne connaît pas un mot de français, c’est pas facile ! 

Cela a donné lieu à des situations cocasses, qu’elle nous raconte avec légèreté, mais aussi à un vrai travail d’adaptation qu’elle a su retranscrire de manière à ce que l’on se mette complètement à sa place, et j’ai ainsi été plus qu’immergée dans cet autobiographie.

En parlant d’autobiographie… Cela est un genre qui a priori fait peur, car on s’attend à du complexe, un livre lourd et assommant  (Oui oui, les livres qu’on trouve chez les grands parents et que personne ne lit). 
Mais ce fut ici tout le contraire ! Kei Lam apporte une touche de fraîcheur (décidément, on aura bientôt plus besoin de ventilo) à ce genre un peu poussiéreux.

Elle nous emmène avec elle dans son histoire, de façon originale de part le format du livre, tout en nous apportant une vraie richesse culturelle et humaine à travers sa vie.

De plus, cela permet de parler à d’autres personnes immigrées, comment s’adapter, comment vivre un changement de pays… Le tout directement à travers ses yeux, et donc à travers une histoire pleine de justesse.

Ce livre s’adresse donc à un public très large, mais surtout met en avant ce sujet qui n’est pas souvent abordé.

Et qui de mieux pour parler d’immigration que Kei, qui l’a vécu ? 
Dans son livre j’ai donc trouvé de l’humour, de la diversité, de l’originalité mais surtout de la vérité sur comment se passe la vie lorsque l’on vient habiter dans un pays inconnu.

Elle m’a appris tout ce qu’être étranger implique, entre racisme ordinaire, anecdotes drôles, vie de famille et croissance entre deux cultures.

Car Kei est avant tout une banane : jaune à l’extérieur, blanche à l’intérieur. Et c’est ce qu’elle nous conte à travers son roman.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s