Survivre était une question d’équilibre : la crainte de la mort était ce qui nous poussait à bâtir une vie digne d’être vécue.

le dernier magicien, Lisa maxwell

À mi chemin entre Harry Potter et Six of crows, ce livre est donc la parfaite formule du coeur. 

https://www.instagram.com/evadee.des.livres/

Tout est savamment orchestré : l’intrigue est menée avec brio et mystère jusqu’à la fin. Elle est complexe, mais on ne se perd pas trop pour autant. L’autrice a su amener de nouveaux éléments au fil de l’histoire, la rendant toujours plus complexe et haletante. 

Tout s’imbrique avec excellence, que ce soit les différents mystères amenés que les personnages, et aucune des actions ne m’a semblé brouillonne, ce qui est pourtant un grand risque dans des livres aussi complexes que celui-ci.

Bien sûr, j’ai parfois été un peu perdue, car je n’arrivais pas à retenir mon souffle tout en suivant le rythme effréné des pages.

J’essaye de vous faire une chronique un tant soit peu complète, mais en vérité tout ce que j’ai envie de faire c’est d’hurler à quel point ce livre est génial et à quel point il a malmené mon coeur.
C’ÉTAIT SUPERBISSIMEMENT TROP BIEN !!!
Oui, vous l’aurez compris, gros coup de coeur de A à Z.

Vous voyez cette sensation dès les premières lignes où votre coeur s’accélère et vous vous dites « wow. » 
Oui oui, cette sensation d’attachement aux personnages dès les premières pages.

Ce genre de livre fantastique – dystopique est complexe, car il ne doit pas perdre le lecteur tout en nous apportant un univers riche et absorbant. (J’ai l’impression de décrire du sopalin)
Bref, toutes les attentes que j’avais ont été remplies avec brio.
J’ai retrouvé du vintage, du vol, du danger, de la magie et des voyages dans le temps…
Le tout avec des personnages diversifiés et attachants.
Que demander de mieux ? 

Ça faisait longtemps que je n’avais pas eu un coup de coeur aussi fort, plongeant littéralement aux côtés d’Esta.
En effet, de nos jours tous les magiciens sont terrés à Manhattan, qu’ils ne peuvent quitter sous peine de mort. Elle seule peut se rendre en 1902, là où tout a commencé, là où le Magicien s’est jeté du pont de Brooklyn avec le livre contenant tous les secrets de la magie, condamnant celle ci à des lendemains sans espoirs…

Ça a pas l’air génial ? Si ça a l’air génial.
Est ce que c’est génial ?  Oui c’est génial ? 
Vous devez lire ce livre ?  Oui vous devez le lire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s